CL et l’Avenir de la Pop en Anglais

cl_2ne1_by_adystiaa-d6tbjqa
image par Adystiaa sur deviantart

Ok, so PSY, le gars du Gangnam Style, a une nouvelle chanson et un nouveau vidéo et même si tout le monde va en parler cette semaine sur les réseaux sociaux, on peut tout de suite s’entendre que l’improbable tornade médiatique virale qui a brièvement transformé le chanteur coréen en popstar planétaire en 2012 ne se reproduira pas.

Cela dit, le fait que les médias de l’Ouest et des États-Unis parlent du lancement d’une chanson en coréen est un évènement en sois.

On s’entend, Gangnam Style est une aberration. Tout est possible une fois, mais il est  un peu tôt pour affirmer avec le très sérieux magazine d’affaires publiques Foreign Policy que le succès de Gangnam Style prouve que « les schémas d’échanges commerciaux et culturels nord-sud qui ont dominé le monde depuis l’ascendance du colonialisme européen cèdent et font de la place à un soft power inattendu. » 

Cela dit, s’il n’aura fait que ça, PSY aura au moins démontré que contrairement à ce que tout le monde a toujours dit et répété, l’anglais n’était pas une condition non négociable du succès pop planétaire.

En fait, la suite des choses dépend peut-être moins de PSY que de CL, une autre chanteuse coréenne qui va lancer son premier album aux États-Unis cet automne.

Contrairement à PSY avant Gangnam, CL est déjà une authentique star internationale. C’est la plus grande vedette K-Pop, voir la plus grande vedette pop non anglophone, a tenter d’entrer sur le marché de la musique des États-Unis depuis Gangnam.

Est-ce qu’elle va s’en tenir au modèle de Céline Dion qui dit que pour avoir une carrière américaine et authentiquement planétaire il faut reprendre à zéro avec produit exclusivement en anglais, ou est-ce que le succès de Gangnam va lui donner le droit de se présenter aux Américains avec une chanson dans laquelle on entendrait aussi du coréen?

Lire la suite « CL et l’Avenir de la Pop en Anglais »

Publicités