The Sun: L’anglais obligatoire pour vivre en Grande-Bretagne?

Selon The Sun de Londres, un journal qui n’a jamais rejeté un titre parce qu’il était trop sensationnel, un nouveau rapport du gouvernement va recommander l’anglicisation obligatoire des étrangers qui vivent sur territoire britannique.

« Senior civil servant Dame Louise Casey will call on the government to devise a fresh strategy to enforce “an expectation” that all foreign-born UK residents speak English as a condition of living here. » New call for foreigners in UK to learn English… but with no detail on how plan will work

Selon le Sun, le rapport préparé par Dame Louise Casey à la demande de l’ancien premier ministre David Cameron fait un lien entre la non-connaissance de l’anglais, l’aliénation et l’extrémisme.

En janvier 2016, David Cameron lui-même avait laissé entendre que les immigrants qui n’apprenaient pas l’anglais pourraient être déportés.

Les pharmaciens britanniques doivent prouver qu’ils parlent anglais

Anglais de pharmacie

Depuis le 21 novembre, les pharmaciens qui veulent pratiquer en Grande-Bretagne doivent prouver qu’ils savent parler anglais.

Les pharmaciens qui ne sont pas diplômés d’une université du Royaume-Uni ou d’un pays majoritairement anglophone devront démontrer qu’ils ont déjà pratiqué au moins deux ans dans un pays anglo ou passer un test de l’International English Language Testing System.

Anglais de Taxis

Dans un même ordre d’idée, ou pas, les chauffeurs de taxi et de Uber de Londres ont jusqu’au 31 mars 2017 pour prouver qu’ils parlent anglais, sois en présentant un diplôme d’études secondaire ou en passant l’IELTS.

« Trevor Bedwell, a private hire driver who was born in Shepherd’s Bush and now lives in Kingston, said he had to write “an essay on snow and a magazine article on healthy living” as part of the language test. » Furious British minicab drivers forced to pay for English language tests | London Evening Standard