Un Indien attaqué par 50 manifestants pour avoir parlé anglais

Un Indien de 36 ans a été attaqué par des manifestants pour avoir parlé en anglais, selon le Times of India.

In an apparent case of linguistic chauvinism, a 36-year-old software engineer was chased and allegedly beaten up by a mob of 50 Karnataka Rakshana Vedhike (KRV) activists – because the victim, J Daniel, spoke in English while trying to broker peace between the mob and an event organiser who was playing non-Kannada music at Swami Vivekananda Road metro station on Old Madras Road last Saturday at around 9 pm. Mind your language: Karnataka Rakshana Vedhike activists thrash techie for speaking in English

L’incident se serait produit le 17 décembre 2016 à Bangalore, dans l’état du Karnataka.

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s